Réseau juridique du Québec (avocat.qc.ca)
Documentation juridique
Plus de 1000 pages pour vous

Votre avocat et vous


Texte rédigé par le Barreau du Québec


Contenu

Votre avocat, maître en solutions

Qui peut être avocat ?

Une question de choix

Que dois-je révéler ?

Les coûts liés aux services d'un avocat

L'avocat et la justice participative

La mission du Barreau du Québec

Urgence avocat

Des coordonnées importantes


 

Votre avocat, maître en solutions

Pourquoi attendre qu’une situation dégénère en litige avant de consulter un avocat ? Membre en règle du Barreau, l’avocat vous informe sur les lois et règlements, vous conseille et vous représente devant les tribunaux si cela devient nécessaire. Il existe aussi d’autres options que la poursuite et le procès pour faire valoir vos droits. Vous pouvez, en effet, choisir plutôt un processus de justice participative où, de concert avec votre avocat, vous déterminez le meilleur moyen de prévenir ou de résoudre un différend, par exemple, par la médiation ou la conciliation, avant d’avoir recours aux tribunaux.

Votre avocat est là pour chercher avec vous la meilleure solution pour vous sortir d’une impasse ou pour vous éviter d’y tomber. Consulter un avocat au moment opportun peut vous éviter bien des problèmes et des pertes financières.

Qui peut être avocat ?

Pour exercer la profession d'avocat au Québec, il faut avoir obtenu un baccalauréat en droit (ou l'équivalent) d'une université reconnue. Il faut également avoir suivi les cours de formation professionnelle et réussi les examens de contrôle de l’École du Barreau, ainsi qu'avoir effectué un stage pratique de six mois sous la supervision d'un maître de stage

Une question de choix

Il est important de bien choisir son avocat, en ayant en tête que le lien professionnel que vous développerez doit d’établir sur une relation de confiance mutuelle.

Vous ne devez jamais vous sentir forcé de retenir les services d'un avocat si vous n'avez pas pleinement confiance en celui-ci ou celle-ci. Vous êtes le client et ce sont vos droits qui sont en jeu, alors n'hésitez pas à exercer votre droit de CHOISIR votre avocat, même si vous êtes bénéficiaire d'un mandat d'aide juridique.

La recommandation d’une connaissance est un bon moyen de trouver un avocat. Vérifiez toutefois auprès du Barreau du Québec si cette personne que vous avez l’intention de consulter est effectivement autorisée à pratiquer, si elle n’a pas d’antécédents disciplinaires, et si elle est assurée auprès du Fonds d’assurance responsabilité professionnelle du Barreau du Québec. Vous pouvez le faire gratuitement en composant le 1 844 954-3411.

Des regroupements ou des associations d’avocats offrent des services de référence pour trouver un avocat dans le domaine qui vous préoccupe et qui exerce à proximité de votre domicile ou de votre bureau. Environ 2 000 des quelque 25 500 avocats du Barreau du Québec s’inscrivent volontairement à ces divers services. La plupart de ces regroupements fournissent les coordonnées d’avocats qui, selon votre région, offrent la première demi-heure ou heure de consultation à tarif réduit ou sans frais.
Ces références ne constituent toutefois pas des recommandations du Barreau du Québec. Vous trouverez leurs coordonnées plus bas.

Que dois-je révéler ?

Lorsque vous avez choisi votre avocat, il faut lui exposer votre cas dans tous ses détails. Votre avocat a le devoir de bien préparer chacune de ses causes et toutes les communications que vous aurez avec lui demeureront strictement confidentielles, à moins que vous ne lui permettiez de les divulguer. Votre avocat est tenu au secret professionnel.

Dans la relation entre un client et un avocat, le secret professionnel est un privilège qui assure la confidentialité des informations transmises à l’avocat. Le secret professionnel s’applique aussi aux avis qu’un avocat vous fournit, verbalement ou par écrit et il interdit à votre avocat de les révéler, même s’il est questionné devant un juge.

Le respect du secret professionnel est inscrit dans la Charte des droits et libertés de la personne. Son rôle est fondamental. Il crée un climat de confiance entre vous et votre avocat. Il vous permet de lui confier toute information, même celles que vous n’oseriez pas divulguer à votre meilleur ami !

Les coûts liés aux services d'un avocat

Être mutuellement précis quant au mandat, aux coûts et aux attentes instaure généralement un climat de confiance. Voilà autant d’aspects qu’il faut discuter dès le départ.

Le Code de déontologie des avocats prévoit que votre avocat doit vous informer du coût approximatif prévisible de ses services, même s’il ne peut pas prédire le montant total exact qu’il en coûtera pour régler le litige.

Il est recommandé de conclure une entente écrite avec votre avocat sur la nature et l’étendue du mandat que vous lui confiez ainsi que sur le montant et le mode de calcul de ses honoraires.

Il existe plusieurs modes de facturation. Les plus couramment utilisés par l’avocat sont : le prix forfaitaire, le tarif horaire etla rémunération à pourcentage.
Si malgré toutes les précautions, vous éprouvez un différend avec votre avocat sur le montant de ses honoraires, vous pouvez vous faire appel au service de conciliation du Bureau du syndic du Barreau. Il s'agit d'un service gratuit qui a fait la preuve de son efficacité. Un client dispose d'un délai de 45 jours de la réception du compte d'honoraires de l'avocat pour en demander la conciliation.

L'avocat et la justice participative

Il existe aussi d’autres options que la poursuite et le procès pour faire valoir vos droits. Vous pouvez, en effet, choisir plutôt un processus de justice participative où, de concert avec votre avocat, vous déterminez le meilleur moyen de prévenir ou de résoudre un différend, par exemple, par la médiation ou la conciliation, avant d’avoir recours aux tribunaux. Vous pouvez trouver un avocat médiateur pour délier une impasse de nature civile, commerciale, familiale, ou en matière de petites créances en consultant le site Web du Barreau.

Le Barreau du Québec met à la disposition du public et de ses membres trois fiches « Profil client » (général, famille, civil et commercial), afin d’identifier vos attentes et vos besoins relativement au système de justice, pour évaluer votre niveau de connaissance sur les modes de PRD et pour vous renseigner sur le sujet.

La mission du Barreau du Québec

Le Barreau du Québec est l’ordre professionnel des avocats et des avocates. Sa mission est d’assurer la protection du public en regard de ses relations avec un avocat. En d’autres termes, le Barreau s’assure de la compétence des personnes qui souhaitent devenir avocat et surveille l’exercice de la profession.

Au fil des ans depuis les années 70, le Barreau du Québec est intervenu publiquement à des dizaines de reprises pour faire valoir la primauté du droit (tous sont égaux devant la loi). Que ce soit pour dénoncer des situations, encourager des changements sociaux ou aider à mieux définir des cadres législatifs, le Barreau s’exprime sur la place publique et intervient dans des dossiers souvent délicats, tels que le mariage entre conjoints de même sexe, l’itinérance, etc.

Par ailleurs, le Barreau du Québec agit et aide directement les gens à avoir un meilleur accès à la justice en finançant, entre autres, des organismes, des programmes et des services en matière de justice.

Urgence avocat

En cas d’arrestation, vous avez le droit d’appeler un avocat. Si vous n’en connaissez pas, le Barreau du Québec met à votre disposition le service Urgence avocat, gratuit et disponible 24 heures sur 24. Il en est de même pour les mineurs n'ayant personne pour les conseiller et les représenter. Les numéros de téléphone sont disponibles dans tous les postes de police à Montréal.

Des coordonnées importantes

BARREAU DU QUÉBEC
Pour toute information : 514 954-3411 ou sans frais 1 844 954-3411

SERVICES DE RÉFÉRENCES D'AVOCATS

Grande région de Montréal : Pour obtenir une référence d'avocat par domaine de droit, communiquez avec le 514-866-2490 ou écrivez à : reference@barreaudemontreal.qc.ca . 30 premières minutes de consultation à 30,00 $

Régions de Québec, de la Beauce et de Montmagny : Pour obtenir une référence d’avocat par domaine de droit, communiquez avec le 418 529-0301 ou remplissez le formulaire disponible sur le site du Barreau de Québec. 30 premières minutes de consultation sans frais.

Toute autre région du Québec : Pour obtenir une référence d’avocat par domaine de droit, communiquez sans frais avec le service de référence par téléphone de l’Association des avocats et avocates de province au 1 866 954-3528. Une heure de consultation à 100 $ (plus taxes).

Service de référence JurisRéférence : JurisRéférence est une plateforme Web qui permet d’effectuer des recherches afin de trouver facilement des ressources à vos besoins juridiques, dont un service de référence d’avocats en ligne offert par les barreaux de section (régionaux) partenaires : www.jurisreference.ca.

Un service de référence est aussi disponible dans la région suivante :
Région de Longueuil 450 468-2609, info@barreaudelongueuil.qc.ca 30 premières minutes de consultation à 50 $.

Vous cherchez les coordonnées d'un avocat dont vous connaissez le nom ?
Veuillez consulter le bottin des avocats.

Pour vérifier si une personne est membre en règle
du Barreau du Québec et dispose bel et bien du droit d'exercer la profession :
514 954-3411 ou sans frais 1 844 954-3411
tableau@barreau.qc.ca

Pour vérifier si un avocat a déjà eu une ou des sanctions disciplinaires
514 954-3411  ou sans frais  1 844 954 3411
greffe.discipline@barreau.qc.ca

Vous avez consulté un avocat et vous croyez que son compte n'est pas justifié ? Veuillez communiquer avec : 514 954 3411 ou sans frais 1 844 954 3411
syndic@barreau.qc.ca

Les décisions disciplinaires concernant un avocat sont publiques sous réserve d'une ordonnance de huis clos ou de non-publication. Elles sont disponibles en ligne. Vous pouvez également en obtenir copie moyennant des frais minimes en adressant votre demande par téléphone ou par courriel :

Cliquez pour en savoir plus sur la justice participative.


À jour au 1er novembre 2016

Avis. L'information présentée ici est de nature générale et est mise à votre disposition sans garantie aucune notamment au niveau de son exactitude ou de sa caducité. Cette information ne doit pas être interprétée comme constituant des conseils juridiques. Si vous avez besoin de conseils juridiques particuliers, vous devriez consulter un avocat.

© Copyright 1997 - , Barreau du Québec, Tous droits réservés.