Publié dans LE MONDE JURIDIQUE, Volume 16, numéro 8, Janvier 2007

Pages 29-30

Retour sur le Réseau Juridique du Québec

Retour sur Communiqués des presse

Après 10 ans

Le Réseau Juridique du Québec,

90 000 visites par mois

Par André Gagnon

Un avocat spécialisé en technologie de l'information qui a par la suite obtenu un MBA en marketing de l'Université McGill, Me Marc Gélinas, a fondé il y a 10 ans le Réseau Juridique du Québec et Jurismedia inc. Il clame haut et court que ce réseau est maintenant fréquenté par 90,000 internautes par mois. Cette PME qui offre tous genres de services juridiques virtuels sur Internet a développé une clientèle intéressante et se finance en grande partie grâce au son système de calcul d'intérêt Margill bien connu des cabinets d'avocats dont il détient l'exclusivité des droits.

Diplômé en droit de la faculté de droit de l'Université de Sherbrooke en 1990, Marc Gélinas entre au service d'Innovitek à Montréal, où il a travaillé comme conseiller stratégique et conseiller principal. Là s'ouvrira pour lui des perspectives d'avenir inespérées dans les technologies de l'information. Il avait obtenu un MBA de l'Université McGill en 1994. Il se met à la tâche de bâtir sa propre entreprise.

Bien sûr, le fait d'être l'époux d'une femme qui est médecin aide à ne pas avoir à recourir à trop de financement extérieur pour assurer la survie au départ de l'entreprise, a-t-il confié au Monde Juridique au cours d'une longue interview dans un restaurant de l'est de Montréal.

Installé dans le confort de son foyer du West Island de Montréal, assisté d'une adjointe et de quatre employés autonomes répartis en différents endroits , Marc Gélinas offre des services continus, 24 heures par jour, sur le Net nécessitant presqu'aucune intervention humaine.

Il a créé le premier bureau d'avocat virtuel, Marc Gélinas & Associés, en 2000 lequel fournit des services juridiques et qui opère exclusivement via Internet. Il offre maintenant plus de 150 modèles commerciaux pour le droit du Québec et du Canada pour un montant minimal sur son site interactif dans le cadre du Réseau Juridique du Québec formé en 1997. Il "exerce" pour ainsi dire sur le Net depuis 1997, dans le cadre de ce qui est devenu au fil des ans "le portail juridique du Québec".

La vache à lait du réseau, confie-t-il, est le logiciel de calcul d'intérêts pour juristes Logicalc (aujourd'hui Margill) , qu'il a créé, "devenue une norme au Québec" et maintenant vendu dans une vingtaine de pays et utilisé par plus de 500 cabinets, contentieux, compagnies d'assurances, ministères, organismes publics et services judiciaires...

Marc Gélinas a développé avec des partenaires tant juridiques que technologiques divers services et procédures


légaux et autres services ancillaires reliés à la pratique du droit pour les justiciables qui veulent effectuer eux-mêmes leurs propres recherches. Ainsi, une base de données Experts du Québec est à la disposition des avocats et autres clients potentiels, un service d'exécution des jugements et recouvrement de créances.

Des services concernant des enquêtes de solvabilité, de préemploi, de prélocation en ligne, localisation de personnes (en vue de l'exécution de jugement, de recherche de témoins, signification de brefs, collection de compte) ainsi qu'un service de dossier de crédit personnel et corporatif. Le site www.avocat.qc.ca vend des livres de minutes corporatif incluant les gabarits informatiques (templates) et autres accessoires rattachés aux livres avec livraison le lendemain.

Ce site offre aussi des services de huissiers en partenariat avec des professionnels de ce secteur. De plus, 1300 pages de textes juridiques rédigés par des experts dont un grand nombre d'auteurs permettent de trouver une réponse aux interrogations.

En outre, environ 1 000 avocats sont inscrits au Réseau juridique du Québec ce qui est peu considérant le nombre d'avocats qui pratiquent au Québec car l'inscription est gratuite pour eux. Seuls doivent payer des frais les avocats dont le nom figure parmi les cinq premiers dans des secteurs spécialisés de pratique, précise Me Marc Gélinas.

Après 10 ans d'existence, le Réseau juridique du Québec reçoit plus de 90 000 visites par mois, clame fièrement son fondateur. Un service de téléphone juridique est également offert pour répondre aux questions que se posent les justiciables en quête d'une information juridique générale sur un point de droit.

Cet entrepreneur doublé d'un juriste avisé et d'un spécialiste du marketing et des technologies de l'information sur Internet est constamment en quête de nouveaux produits et nouvelles solutions juridiques et autres. Il admet bien sûr que le marché étant très limité au Québec sous cet aspect, la multiplication des solutions apportent de l'eau au moulin d'une affaire qui a quand même réussi à lui procurer un revenu suffisant pour continuer à pratiquer avec son épouse et ses trois enfants son sport favori, le canotage.

A l'instar des rivières du Québec, des Etats-Unis et du Canada qu'il fréquente assidûment qu'il adore maîtriser avec prudence, ce rassembleur sans prétention continue à développer son entreprise en restant à l'écoute des besoins du marché juridique et des justiciables. Il saura bien trouver de nouveaux débouchés malgré les limites qu'impose le marché québécois.